Le soleil peut produire entre 50% et 100% de l’eau chaude utilisée dans la maison et jusqu'à 50 % des besoins en chauffage, selon le climat et la taille du système. Quelques gestes simples peuvent néanmoins contribuer à accroitre ce pourcentage, en particulier par ciel nuageux.

Rendement énergétique

Avant d’investir une somme d’argent importante en équipement, il est judicieux d’examiner le rendement énergétique solaire. L’isolation thermique et les économies d’énergie sont souvent de bons moyens de préserver son eau chaude et son argent.

si l'on veut garantir un taux de couverture solaire annuel de 30 % à 40 %, il faudra tenir compte :

  • des conditions d'ensoleillement à la latitude du lieu ou l'on se trouve,
  • du positionnement des capteurs (plein Sud avec une inclinaison de 60° sans masque représente la situation idéale),
  • de l'isolation de l'habitat qui doit être suffisamment performante en évitant notamment trop de ponts thermiques.
  • de la qualité des radiateurs basse température si l'on n'utilise pas de plancher chauffant. Ce point est très important, car les radiateurs basse température doivent être d'un très bon rendement avec des débits de fluide réduits.